Pourquoi et comment optimiser la vitesse de chargement de votre site ?

Dans un monde digital où règne l’immédiateté des interactions, la vitesse de chargement d’un site vitrine ou e-commerce est déterminante pour les internautes (toujours) pressés que nous sommes.

Le temps de chargement d’une page correspond au temps en secondes que met une page web avant de s’afficher.

Cette vitesse est devenue LE critère essentiel à suivre et s’il fallait un chiffre pour vous en convaincre : plus de la moitié des mobinautes choisissent de fermer l’onglet d’une page qui ne se charge pas totalement au bout de 3 secondes !

Un site trop lent présente de nombreux inconvénients, à commencer par la dégradation de l’image de marque de votre entreprise. La baisse du taux de transformation (vos prospects perdent patience et quittent le site) et donc la hausse du taux de rebond en sont deux exemples directement visibles.

La sanction est immédiate : moins de visiteurs, moins de prospects et in fine moins de ventes.

Cette expérience utilisateur dégradée due à la lenteur du site est aussi sanctionnée par les moteurs de recherche eux-mêmes, dont Google. En effet, cette lenteur entache leur qualité de services puisqu’incapable de fournir un lien vers un site web de qualité et accessible rapidement.

Un vrai cercle vicieux…

La rapidité d’affichage des pages d’un site fait donc partie des critères essentiels à optimiser sur un site dans la mesure où elle permet notamment de :

  • Améliorer le référencement du site
  • Retenir l’utilisateur
  • Augmenter le nombre de conversions (demande de devis etc…)
  • Renforcer votre image de marque.
  • Augmenter la popularité d’une page

Aujourd’hui, Il existe de nombreux outils gratuits ou payants pour mesurer la vitesse d’affichage d’un site. Google PageSpeed, Google Test My Site, GTmetrix, Webpagetest, Dareboost…

Or, une fois l’analyse faite, comment accélérer le chargement des pages de son site ?

De nombreux éléments peuvent influer positivement sur le temps de chargement. Voici les plus courants : l’hébergement, la réduction de la taille des fichiers image (redimensionner l’image ou en réduire la résolution si nécessaire), comprimer les fichiers CSS et limiter le Javascript…

Autant d’éléments techniques vis-à-vis desquels, nous vous conseillons le recours à un webmaster.